Auteur - nature2017

Mentha x piperita – menthe poivrée

Plante médicinale à vertu digestive et aromatique, indiquée notamment lors du syndrome du côlon irritable, se présente principalement sous forme de tisane (infusion)

Constituants : Huile essentielle (menthol)

Tanins

Flavonoïdes

Principes amer

Triterpènes

Parties utilisées :  feuilles sommités fleuries, huile essentielle

Effets : Spasmolytique (contre les spasmes), antiflatulent, cholagogue (aide le foie) aromatique, digestif, carminatif, analgésique.

Indications : en usage interne (tisane, gélule, décoction)

Troubles digestifs , indigestion, colite (spasmodique), crampes digestives, mauvaise haleine, mal de gorge, ballonnements et flatulence , douleur au niveau gastro-intestinal, syndrome du colon, douleur musculaire, toux, refroidissement.

En usage externe : teinture, huile essentielle :

Névralgies, douleurs musculaires, sinusite, mal de tête.

 

 

Lire la suite...

Cèdre de l’Atlas

Cedrus atlentica

Plante médicinale (arbre) riche en huile essentielle avec une action anti-bactérienne et antifongique, indiquée en particulier contre les mycoses.

Constituants :  Huile essentielle

Parties utilisées :  Huile essentielles (extraite du bois ou de la sciure

Effets :  anti bacterien, antifongique

Indications : mycoses (mycoses des pieds, mycoses cuir chevelu), acné, refroidissement, bronchite, cellulite

 

Lire la suite...

Camomille vraie

 

Constituants : Huile essentielle, matricine, flavonoïdes (y compris l’apigénine), coumarines, tanins, acide valérique, salicilates

Parties utilisées : fleurs de camomille ou capitules floraux, en général sous forme séchée, huile essentielle

Effets :  antiphlogistique ou anti-inflammatoire, cicatrisant, spasmolytique, antiallergique, antibacterien, antifongique, calmante, somnifère (sédatif), antiémétique, caminatif, anti-cancéreux (action de l’apigénine)

Indications :

En usage interne (tisane) :
– Problèmes digestifs (ulcères-acidité, nausées et vomissements, gastro-entérite, maladie de Crohn, syndrome du côlon irritable, colique du nourrisson), refroidissements, troubles du sommeil (léger effet somnifère), nervosité (léger effet calmant), crampes menstruelles, rhume des foins, allergie.

– Prévention du cancer (action de l’apigénine, lire la news ci-dessous et sous Remarques). Lire aussi: De la camomille contre le cancer

En usage externe (bain, huile essentielle, pommade, compresse) :
– Eczéma, peau sèche, psoriasis, lavements et désinfection de la bouche et des blessures, yeux rouges, certaines conjonctivites, plaies (pour favoriser la cicatrisation), hémorroïdes, soins des cheveux, pour blondir les cheveux (voir remède: décoction de camomille), cors et durillons (en bain de pieds), syndrome du canal carpien

 

Lire la suite...

Persil

Petroselinum crispum, Petroselinum sativum

Famille

Apiacées (Apiaceae)

Constituants

– Huile essentielle (myristicine, apiol)
– Flavonoïdes (apigénine)
– Phtalides
– Coumarines
– Vitamines (A, C, K)
– Fer

  • Cacium
  • – Souffre

Parties utilisées

– Feuilles (+ tige parfois), racine et graines (semences)

Effets

– Diurétique, “détoxifiant”, anti-rhumatismal, nutritif, sédatif, Puissant anti-oxydent, Stimule l’appétit, Antivieillissement, Stimulant des glandes sexuelles, Purificateur sanguin et rénal, …

 

– Il existe 3 formes ou variétés principales du persil, le Petroselinum crispum var. crispum ou persil frisé, le petroselinum crispum var. neapolitanum ou persil plat (persil de Naples) et le Petroselinum crispum var. tuberosum ou persil tubéreux. Le persil frisé est souvent utilisé sous forme de plante médicinale ou en cuisine.

– En cas de mauvaise haleine, il est recommandé de mâcher des feuilles fraîches du persil.

 

Cintre indication :

Ne convient pas du tout aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes.

 

Lire la suite...