CHIENDENT – Elytrigia campestris

CHIENDENT – Elytrigia campestris

On appelle chiendent plusieurs espèces de plantes herbacées de la famille des Poaceae, très communes et adventices des cultures. Le genre principal est Elytrigia, auquel appartient le chiendent officinal ou petit chiendent, le plus commun

Bien que le chiendent officinal soit souvent considéré comme une mauvaise herbe, c’est une plante médicinale pouvant se révéler utile. Le chiendent commun possède, en effet, des actions diurétiques et permet de soigner les infections et les calculs urinaires. C’est aussi un antitussif, un émollient, un antioxydant et un antibiotique antibactérien.

Plante médicinale avec un effet diurétique, utilisée surtout contre les infections et calculs urinaires, se présente en général sous forme de tisane ou de décoction.

Constituants :  Glucosides, substances amères

Parties utilisées : rhizome

Effets : diurétique

Indications  : Cystites (infections des voies urinaires, calcul urinaires, goutte, arthrite

 

 

social position

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *