PAPAYER – Carica papaya L.

PAPAYER – Carica papaya L.

Le papayer (Carica papaya L.) est un arbre fruitier à feuillage persistant des régions tropicales humides et sous-humides cultivé pour son fruit, la papaye.

CONSTITUANT

– Papaïne (une protéase)
– Chymopapaïne
– Vitamine C
– Acide citrique, etc.

Aux Antilles, les Indiens Caraïbes utilisaient le fruit vert en cataplasme contre les « inflammations » locales et contre les troubles gastro-intestinaux4. Ils enveloppaient aussi la viande crue dans des feuilles afin de l’attendrir. Cet usage s’est longtemps perpétué aux Antilles. Dans toute la Caraïbe, les graines et le latex sont conseillés comme vermifuge. Le jus du fruit ou une infusion de feuilles ou de fleurs est recommandé dans les affections hépatiques.

En usage externe, le fruit vert écrasé est employé en cataplasme contre les troubles cutanés superficiels.

La papaye est recommandée en cas d’insuffisance gastrique et duodénale. Les infusions de feuilles permettent de traiter les ballonnements et autres problèmes digestifs. Par injection, la papaïne permet de soulager la névralgie du nerf sciatique due à une hernie discale.

 

Indications

– En cas de troubles digestifs par exemple en cas de carence de certaines hormones digestives. En effet la papaïne contenue dans la papaye est une enzyme digestive qui aurait un effet supérieur à la pepsine (une hormone digestive chez l’homme) qui permet de “casser” les protéines ingérées et la papaïne est particulièrement efficace dans un environnement alcalin (basique).

  • Autres usages: en cas de vers, cellulite, de constipation et surtout pour son usage nutritif (fruit).
  • Digestif, nutritif, laxatif (effet leger) , vermifuge, anti-inflammatoire, anti cellulite

 

social position

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *