CANCER UTERUS

CANCER UTERUS

130,000Fr

Catégorie :
  • Description
  • Indications
  • Composition
  • Posologie

Description

L’utérus est un organe génital féminin prépondérant pour la reproduction puisque c’est à son niveau que va se dérouler toute la grossesse. Néanmoins, cet organe peut être atteint de tumeurs cancéreuses, dont on distingue 2 types : le cancer du col de l’utérus, et le cancer de l’endomètre, l’autre nom de la muqueuse utérine, couche de cellules tapissant l’intérieur de cette cavité.

Le cancer du col de l’utérus peut concerner la femme jeune, mais son apparition augmente parallèlement au vieillissement. Il est très souvent en rapport avec une infection par un virus, le HPV ou Papillomavirus humain, qui peut être responsable de lésions précancéreuses. Le développement de la surveillance par frottis cervico-vaginal chez la femme tend à diminuer le nombre de cancers du col de l’utérus.

 

Saignements, infections, pertes vaginales, douleurs pelviennes… Ces symptômes ne sont pas spécifiques au cancer de col de l’utérus et peuvent être observés lors de maladies plus bénignes, comme notamment une infection vaginale. La persistance d’un ou plusieurs de ces symptômes nécessite un avis médical et un examen gynécologique. Consulter son médecin reste la meilleure attitude lors de l’apparition de ces symptômes.

 

 

Les fibromes utérins sont de petites tumeurs bénignes qui se développent au niveau de l’utérus. Elles se présentent sous forme de petites masses circulaires. Selon leur localisation exacte, on distingue les fibromes sous-muqueux, interstitiels et sous-séreux. Certains sont asymptomatiques. D’autres se manifestent par des ménorragies (saignements importants pendant les règles), des métrorragies (saignements en dehors des règles), des douleurs au niveau de l’utérus, une sensation de pesanteur et une infertilité. Le traitement dépend du fibrome et de son évolution, il peut être médicamenteux ou chirurgical.

Symptômes (Fibromes)

Les fibromes, dans la grande majorité des cas, sont asymptomatiques. Certains fibromes passent inaperçus pendant des années et ne sont découverts qu’au cours d’un examen médical comme une échographie. D’autres engendrent des symptômes qui peuvent être gênants pour la patiente.

Quand des symptômes surviennent, il s’agit généralement de saignements abondants pendant les règles ou en-dehors ; de douleurs abdominales, dans le bas du dos, ou lors des rapports sexuels ; d’envies fréquentes d’uriner ou de constipation. Un examen gynécologique suivi d’une échographie permet de confirmer le diagnostic.

Certaines femmes ressentent une sensation de masse dans le bas ventre lorsque le fibrome est d’une taille importante. Il est également possible qu’une douleur intense et brutale apparaisse lorsqu’il s’agit d’un fibrome pédiculé qui se tord sur son pied : il est alors urgent d’intervenir chirurgicalement pour éviter une nécrose du fibrome. La présence d’un fibrome peut également être suspectée lorsqu’il y a des difficultés à concevoir un enfant, le fibrome pouvant gêner la nidation de l’embryon.

 

 

 

- Cancer Utérus

- Kystes, Fibrome, Myome

- Herpès génital, Hémorragie

 

 

 

- Plantes

- Fruits

- Eau ...

 

 

 

3 Cuillères à soupe 3 fois par jour ; Matin, Midi, Soir

Agiter le flacon avant chaque prise

Conserver à la température ambiante