DOULEURS VAGINALES

DOULEURS VAGINALES

15,000Fr

Catégorie :
  • Description
  • Avis (0)
  • Indications
  • Composition
  • Posologie

Description

Le vagin est une zone hautement sensible car très innervée. Il peut être sujet à diverses douleurs que l’on regroupe sous l’appellation « vaginites » ou « atrophie vaginale », en fonction de la cause (infectieuse ou non infectieuse) et de l’âge.
La santé des tissus du vagin, de la vulve, mais aussi de la vessie, est très influencée par la présence ou l’absence des hormones féminines : les œstrogènes.
• Lorsque le niveau d’œstrogène est élevé, le renouvellement des tissus est stimulé. Les parois du vagin deviennent alors plus épaisses, plus fortes et plus flexibles. En même temps que le renouvellement des tissus, la production de glycogène est stimulée par les estrogènes et elle aide à alimenter les lactobacilles, qui sont des bactéries utiles : ceux-ci gardent le pH du vagin bas ce qui protège contre la survenue des infections vaginales et urinaires.
• Lorsque le niveau d’œstrogène est bas (dans l’absolu ou de façon relative), durant la ménopause ou lors de certaines situations ou maladies, la production de glycogène diminue et les parois du vagin deviennent plus fines et plus fragiles, ce qui peut aller jusqu’à une atrophie du vagin. Cette diminution des estrogènes provoque de petites déchirures ou fissures à l’entrée du vagin, ce qui peut réduire son calibre et causer des douleurs lors des rapports. En rapport avec la baisse de production du glycogène, le manque des lactobacilles peut aussi faire monter le pH, ce qui rend la vessie et le vagin plus à risque pour les infections et les mycoses (Candida albicans). Une baisse de la qualité (« trophicité ») des tissus du petit bassin peut aggraver un problème préexistant d’incontinence urinaire à l’effort.

 

Mots pour maux

La « vaginite » est une inflammation du vagin qui peut être d’origine infectieuse ou simplement irritative.
La « dyspareunie » se caractérise par des douleurs pendant les rapports sexuels.
Le « vaginisme » est un spasme empêchant la pénétration vaginale.
« L’atrophie vaginale » est en rapport avec un déficit ou une carence en estrogènes et provoque différentes douleurs.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “DOULEURS VAGINALES”

- Douleurs vaginales

- Carence hormonale                   

- Douleurs des trompes

- Infertilité

 

- Plantes

- Fruits

- Eau ...

 

 

 

Adultes : 3 C à Soupe 3 fois par jour

 

 

Agiter le flacon avant chaque prise

Conserver à la température ambiante