INSUFFISANCE RÉNALE

INSUFFISANCE RÉNALE

39,000Fr

Catégorie :
  • Description
  • Avis (0)
  • Indication
  • Composition
  • Posologie

Description

Les reins permettent l’élimination du sang des déchets provenant de la destruction des cellules de l’organisme et de la digestion des aliments. D’autre part, les reins régulent la quantité d’eau et d’électrolytes, comme le sodium (sel), le chlore ou le potassium, dans l’organisme. L’élimination des toxiques de l’organisme est une autre fonction des reins. L’insuffisance rénale correspond à une modification du fonctionnement des deux reins qui ne filtrent plus correctement le sang. Cette situation provoque un déséquilibre en sels minéraux et en eau pouvant entraîner de sévères complications. 2 types d’insuffisance rénale peuvent s’observer : l’insuffisance rénale aiguë qui peut être réversible et l’insuffisance rénale chronique qui évolue pendant de nombreuses années.

 

Une insuffisance rénale est évoquée lorsque le taux de créatinine dans le sang, la créatinémie, est supérieure à 120 micromol/L (femme) ou 130 micromol/L (homme).

Insuffisance rénale légère

L’insuffisance rénale se caractérise par une incapacité plus ou moins importante du rein à exercer sa mission de filtration du sang ainsi qu’à assurer sa fonction hormonale correctement. Dès lors que les reins ne disposent pas d’un mode de fonctionnement optimal, l’organisme s’empoissonne peu à peu. En effet, les reins ont pour rôle essentiel de purifier le sang en éliminant les déchets qu’il contient. La gravité de l’insuffisance rénale est déterminée par le débit de filtration glomérulaire qui est mesuré par la clairance de la créatinine, c’est-à-dire par le rapport entre le débit urinaire de la créatinine et sa concentration dans le sang. Ainsi, l’insuffisance rénale est qualifiée de légère lorsque la clairance de la créatinine est comprise entre 60 et 89 ml/min/1,73 m².

Insuffisance rénale aiguë

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) se définit comme une baisse importante et subite du débit de filtration glomérulaire, valeur qui permet d’évaluer le fonctionnement des reins. Le débit de filtration est calculé à partir de la créatininémie, taux sanguin de créatinine, une protéine éliminée normalement par le rein. Il s’estime en millitres par minute et dépend entre autres du sexe et de l’âge du patient. On parle d’insuffisance rénale aiguë lorsque ce débit diminue brutalement : on distingue trois types d’IRA suivant le mécanisme en cause. L’origine peut être située au niveau du rein et être la conséquence d’une pathologie appelée néphropathie : c’est le cas notamment lors d’un arrêt brutal de l’apport de sang au rein, responsable d’une nécrose (mort cellulaire), et donc d’un arrêt de fonction. La cause peut aussi provenir d’une obstruction brutale au niveau des voies de l’écoulement des urines ce qui est le cas en cas de calcul au niveau des deux reins, ou quand un seul rein est opérationnel. Enfin, en cas de baisse de la circulation sanguine filtrée par les reins ce qui est le cas essentiellement en cas de déshydratation, une IRA fonctionnelle apparait. Une IRA peut être secondaire à de très nombreuses causes.

L’insuffisance rénale aiguë survient de manière brutale sur une durée de quelques heures à quelques jours. Le rein ne peut plus éliminer les déchets métaboliques et n’arrive plus à maintenir un bon équilibre hydroelectrolytique, résultant de la bonne régulation de l’eau et des électrolytes. Une augmentation de plus de 50% de la créatininémie par rapport à la valeur normale est un signe biologique témoignant d’une insuffisance rénale aiguë. L’insuffisance rénale aiguë survient le plus souvent après une chute brutale de la pression artérielle, lors d’une hémorragie, d’une septicémie, d’une complication opératoire…

Insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est la diminution progressive et non réversible des capacités des reins. Peu à peu, ceux-ci deviennent incapables d’éliminer les déchets et les excès d’eau présents dans le corps. L’insuffisance rénale chronique est évaluée en fonction de la mesure du débit de filtration glomérulaire qui reflète les capacités des reins. On parle d’insuffisance rénale chronique lorsque ce débit calculé en fonction de plusieurs paramètres dont l’âge, et le sexe notamment, mais surtout de la créatininémie (taux de créatinine dans le sang, une protéine présente dans le sang et éliminée dans les urines) est inférieur à 60 millilitres par minute depuis plus de 3 mois. En fonction de ce débit, l’insuffisance rénale est dite modérée, sévère ou terminale. Généralement, l’insuffisance rénale chronique est due à une pathologie rénale d’évolution chronique (néphropathie), un diabète ou une hypertension. L’insuffisance rénale aiguë, elle, intervient de façon brutale et doit être distinguée (traitée à part).
 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “INSUFFISANCE RÉNALE”

- Insuffisance rénale                   

- Calculs rénaux

- Diuretite

- Insuffisance urinaire                  

- Plantes

- Fruits

- Eau ...

 

 

 

Adulte : 3 C à Soupe  3 fois / jour

Enfant : 1 C à soupe  3 fois / jour

 

Agiter le flacon avant chaque prise

Conserver à la température ambiante