PEAU

19,500Fr

Catégorie :
  • Description
  • Avis (0)
  • Indications
  • Composition
  • Posologie

Description

L’acné (nom féminin) est une maladie chronique du follicule pilo-sébacé (glandes sécrétant le sébum, à la racine des poils), qui survient à l’adolescence et qui est liée à l’hypersécrétion de sébum (hyper-séborrhée) et à des anomalies de la kératinisation qui aboutit à l’obstruction du canal excréteur du follicule pilo-sébacé et à la formation de comédons.

Ces lésions, dites « rétentionnelles », peuvent se compliquer d’inflammation, secondaire à une bactérie anaérobie de la flore cutanée, Propionibacterium acnes, qui prolifère dans le sébum.

 

 

En l’état actuel des connaissances il n’y a aucune certitude sur les causes premières de l’acné ; la responsabilité du facteur génétique ou du stress font l’objet de controverses scientifiques ; l’hygiène, l’environnement, l’alimentation et la qualité de vie, à des degrés divers peuvent influer plus ou moins directement sur l’apparition des symptômes cutanés.

Un facteur génétique a été avancé.

Les facteurs hormonaux sont également prépondérants : plus fréquent chez l’homme jeune, avec une relative exacerbation chez la femme durant les menstruations. L’acné apparaît typiquement pendant la durée de la puberté, scène de grands bouleversements hormonaux.

Le stress est considéré comme un facteur aggravant ainsi que le tabagisme.

Le bronzage épaissit la peau, et aggrave l’acné, malgré une amélioration transitoire en début d’exposition (due à l’effet bactéricide des rayonnements UV et à la couleur du bronzage qui diminue l’apparence des lésions). De même, l’exposition permanente à un milieu chaud et humide favorise l’éruption (« acné tropicale »).

Les cosmétiques gras ou huileux peuvent également donner des boutons, points noirs ou microkystes.

L’exposition à certains polluants, notamment ceux chlorés semble être un facteur de risque ; la catastrophe de Seveso a eu parmi ses conséquences de déclencher une épidémie d’acné chez la population touchée par les dioxines. Certains pesticides, peut-être en raison de leur caractère de perturbateur endocrinien, semblent capables de déclencher des épisodes d’acné dit « chlorique » ou chloracné. Certains médicaments favorisent également l’acné : antiépileptiques, gefitinib (anti cancéreux), stéroïdes anabolisants, certains corticoïdes et antidépresseurs.

L’alimentation pourrait être considérée comme un facteur aggravant. Il est fréquent que les patients associent la consommation de chocolat, de charcuterie ou d’aliments riches en lipides à l’acné, cependant ces aliments n’induiraient pas d’acné. En revanche, il semble exister un lien entre l’acné et la consommation d’aliments à indice glycémique élevé et de lait de vache. Ces produits sont soupçonnés d’agir par le biais de l’hormone  qui stimule entre autres la synthèse d’androgènes et la prolifération des cellules des glandes sébacées.

Cependant l’efficacité du traitement par la vitamine B5 pourrait laisser penser que l’une des causes de l’acné soit une carence en vitamine B5 entraînant une déficience en co-enzyme A, essentielle à la régulation des acides gras.

 

 

L’eczéma est une des maladies de peau les plus fréquentes. Non contagieuse, elle évolue par poussée, et peut être de forme allergique, aigüe ou chronique. L’eczéma allergique (« dermatite atopique ») se manifeste souvent dès l’enfance, particulièrement chez les jeunes patients génétiquement prédisposés à l’allergie. Elle est en effet fréquemment associée à d’autres pathologies dites « atopiques » comme l’asthme, la conjonctivite, la rhinite ou l’allergie alimentaire, etc. Les symptômes de l’eczéma varient selon sa forme, mais ils se manifestent souvent par des plaques rouges, des démangeaisons, des croûtes localisées à la surface de la peau, des petites cloques (vésicules) et une peau sèche.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “PEAU”

- Acné

- Gale, dartre, teigne

- Eczéma

- Beauté de la peau

- Beauté des cheveux et ongles

- Rajeunissant

 

 

 

- Plantes

- Fruits

- Eau ...

 

 

 

3 Cuillères à soupe (15 ml) 3 fois par jour ; Matin, Midi, Soir

Agiter le flacon avant chaque prise

Conserver à la température ambiante