PERTES BLANCHES

PERTES BLANCHES

11,000Fr

Catégorie :
  • Description
  • Avis (0)
  • Indications
  • Composition
  • Posologie

Description

Les pertes blanches, également appelées leucorrhées, sont des sécrétions vaginales physiologiques chez la femme, dont l’apparition est tout à fait naturelle. Comment se manifestent-t-elles, quelles sont leur rôle : éclairages sur ce sujet très intime.

La leucorrhée est une manifestation gynécologique caractérisée par un épanchement de liquide par le vagin. On l’appelle plus communément perte blanche et est généralement de nature physiologique. Mais elle peut également provenir d’une infection et prendre une coloration verdâtre. Elle peut s’accompagner de démangeaisons et d’irritations. Dans ces cas, un examen gynécologique doit être effectué pour en déterminer la cause qui peut être bactérienne ou provoquée par la présence d’un corps étranger.

 

Symptômes

Les pertes blanches sont des sécrétions produites par le vagin et par l’utérus qui apparaissent au moment de la puberté puis tout au long de la vie de la femme. Elles se manifestent sous forme de pertes de couleur blanche-jaune et d’aspect filaire, à l’entrée de la vulve.

Pertes abondantes

Le flux de ces sécrétions varie d’une femme à une autre. Il peut être léger ou abondant. Une variation de ce flux est perceptible au cours du cycle.

Pertes blanches odorantes

Chez la femme, des écoulements peuvent survenir au niveau des organes génitaux en provenance du vagin. En dehors des règles, écoulements de sang normaux, ou des métrorragies, écoulements de sang anormaux, des pertes de différents aspects et couleurs peuvent être présents. Si les pertes blanches inodores sont normales et fréquentes en petite quantité au cours du cycle menstruel, l’apparition de pertes blanches malodorantes peut indiquer la présence d’une pathologie.

Elles sont souvent associées à d’autres symptômes gênant comme des douleurs légères, des envies plus fréquentes d’uriner, des fuites urinaires, des brulures urinaires ou des démangeaisons.

Dans tous ces cas, une infection urinaire ou génitale est suspectée, qui peut être due à une bactérie, une mycose, ou un parasite. Des prélèvements de la perte, appelée leucorrhée, peuvent être réalisés si nécessaire, et un traitement adapté sera prescrit. En cas d’infection génitale, les partenaires devront être également dépistés et traités au besoin, et les rapports sexuels devront être protégés jusqu’à la guérison.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “PERTES BLANCHES”

- Pertes blanches abondantes

- Gonorrhée

- Douleur des trompes

 - Syphilis

- Chlamydia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Plantes

- Fruits

- Eau ...

 

 

 

Adulte : 3 C à Soupe (15 ml) 3 fois / jour

Agiter le flacon avant chaque prise

Conserver à la température ambiante